Le FPSPP, Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels, a remis le 26 mars la 2ème édition de son rapport d’activités aux députés et sénateurs. Une publication avancée de six mois afin de nourrir les débats avant l’examen du projet de loi sur la formation professionnelle, et de mettre en lumière auprès des parlementaires l’action des partenaires sociaux.

La première édition de ce rapport, réalisé tous les deux ans, avait été remise en octobre 2016. Les grandes tendances qui y étaient relevées se confirment.

Accès à la formation des salariés des petites entreprises

Le recours à la formation augmentant avec la taille de l’entreprise, c’est principalement sur les salariés des petites entreprises que se sont concentrées les actions du Fonds paritaire.

Le rapport relève ainsi que le FPSPP a engagé auprès des OPCA, pour la formation des salariés des TPE, 143 M€ en 2015 et 170 M€ en 2016. Le nombre d’actions de formations en leur faveur a progressé depuis 2014 pour se stabiliser en 2016 à près de 560 000. Le nombre de bénéficiaires, lui, a progressé de 27 % pour atteindre 760 000 en 2016, ce qui représente 12 % des salariés des TPE.

Pour 2017 et 2018, le FPSPP poursuit son effort pour développer la formation des salariés des TPE (moins de 11 salariés) et des petites PME (11 à 49 salariés). Cependant, si les annexes financières de 2018 prévoient un montant de 167 millions d’euros pour les TPE, l’enveloppe pour les PME a été révisée à la baisse pour « tenir compte de l’arrivée à maturité du CPF ».

Plus de la moitié des engagements consacrés aux demandeurs d’emploi

Si le FPSPP conduit de nombreuses actions à destination des entreprises et de leurs salariés, une large partie d’entre elles vise à venir en aide aux demandeurs d’emploi via la formation et la qualification. Plus de 54% des engagements du Fonds paritaire ont ainsi été orientés vers des actions en leur faveur en 2016, ce qui représente une très forte progression de cette part qui n’était que de 35% lors de la création du fonds en 2009.

Sur un total de 1,3 milliard d’euros engagés par le Fonds paritaire en 2016, 692 millions ont financé des actions destinées à favoriser les transitions professionnelles (parcours des demandeurs d’emploi) ou l’insertion dans l’emploi (contrat de professionnalisation ou préparation opérationnelle à l’emploi).

En matière de synthèse, le FPSPP a financé en 2016 la formation de plus de 530 000 personnes. Ses actions ont permis à 360 000 salariés de sécuriser leur maintien dans l’emploi, à 160 000 personnes d’accéder à une certification et à 120 000 autres d’accéder à l’emploi.