Plateformes LMS : pourquoi la tendance est au cloud

6 Déc 2018 | Tendances du marché | 0 commentaires

Ainsi que nous l’avons vu dans un précédent article (1), le choix d’une plateforme LMS (Learning Management System) constitue un enjeu important pour les DRH et responsables formation des entreprises. La tendance des entreprises à privilégier les solutions en mode cloud s’est fortement amplifiée ces trois dernières années, ce qui n’a rien de surprenant au vu des avantages qu’elles procurent.

Les plateformes LMS en mode cloud plébiscitées

D’après la 3e édition du baromètre « Gestion de la formation et des talents » de Féfaur et Cornerstone, consacrée au thème « plateformes et usages » et publiée fin 2016, 83 % des grandes entreprises sont aujourd’hui dotées d’un LMS. Les deux tiers de ces LMS étaient en mode cloud lors de la réalisation de l’étude, et cette proportion n’a pas cessé d’augmenter depuis. Le mode cloud – auquel se rattachent les solutions dites en SaaS (2) – devient progressivement la norme, et la plupart des plateformes sont commercialisées dans le cloud sous forme d’abonnement.

La caractéristique principale des LMS en mode cloud est de permettre l’externalisation du stockage des données dans des datacenters distants, aisément accessibles depuis Internet. Hébergées sur Internet, ces LMS permettent aux concepteurs pédagogiques de publier facilement leurs contenus de formation via leur navigateur habituel, d’en créer de nouveaux et de communiquer directement avec les apprenants.

Des coûts plus compétitifs pour les LMS en cloud

  • En termes de mise en place

La mise en œuvre d’une plateforme e-learning en cloud étant simple, les coûts de configuration sont faibles. Les organisations n’ont pas à prévoir de temps ou de ressources pour gérer l’initialisation et vérifier qu’un logiciel fonctionne dans toute l’entreprise. Concrètement, il suffit d’une inscription auprès du fournisseur d’accès LMS pour commencer à créer et diffuser ses contenus de formation.

Les logiciels et matériels e-learning pouvant représenter un investissement important, le coût des solutions sur le cloud est un facteur majeur de leur succès auprès des PME. En outre, certains prestataires fournissent un compte gratuit permettant de procéder à des essais avant de prendre une décision.

  • En termes de visibilité

En fonction des fournisseurs, il existe différents forfaits de service et d’hébergement basés sur l’activité ou le nombre d’utilisateurs. Les LMS en mode cloud fonctionnant sur abonnement, les DRH et responsables formation disposent d’une vision claire de ce qu’ils auront à débourser à échéances fixes, sans mauvaises surprises puisque les abonnements comprennent a priori les mises à jour pour disposer en continu de la meilleure version possible de la solution. Les frais de maintenance inhérents aux logiciels « propriétaires » sont également éliminés.

Besoin de simplifier la recherche de vos prestataires de formations ?

Une sécurité des données optimisée

En mode cloud, le logiciel, les fonctionnalités sécurisées et les données sont externalisés avec un niveau de sécurité dépassant généralement celui des plateformes LMS internes à l’organisation. En effet, les serveurs locaux s’avèrent souvent moins fiables que ceux utilisés sur le cloud, qui disposent de cryptages performants.

Concrètement, toutes les parties prenantes – formateurs, bénéficiaires des formations, membres du service formation, collaborateurs – peuvent  échanger à distance et partager des informations sans redouter de se les faire voler. Par ailleurs, de nombreux fournisseurs prévoient dans leur solution la possibilité d’assigner aux utilisateurs des rôles administratifs pour restreindre l’accès à certaines fonctions de la plateforme e-Learning.

Notons également que le stockage de l’ensemble des données en un seul endroit n’est pas seulement un atout en matière de sécurité : cette centralisation permet aussi un pilotage plus cohérent de la production et de la publication des contenus de formation, mais aussi des programmes, tests, évaluations, rapports…

Une agilité plus grande à tous niveaux

Dans un contexte où l’agilité est l’une des premières qualités recherchées par les organisations (chez les hommes comme dans les technologies !), les LMS en mode cloud apportent une indubitable plus-value.

Outre la facilité de déploiement déjà évoquée, ces solutions offrent une meilleure accessibilité aux apprenants et aux concepteurs pédagogiques. Les premiers peuvent apprendre en ligne n’importe quand, depuis n’importe où et avec l’appareil de leur choix. Symétriquement, les responsables formation et concepteurs peuvent utiliser indifféremment leurs téléphones mobiles, tablettes ou ordinateurs pour publier un contenu et échanger avec les formés et collaborateurs.

De plus, les fournisseurs de plateformes LMS en mode cloud ne cessent d’améliorer leur offre en termes de personnalisation, pour une appropriation facile de l’outil et une expérience utilisateur optimisée. Une adaptabilité qui répond à une attente forte des entreprises.

Des grandes organisations dotées d’une politique de formation ambitieuse aux PME avant tout attentives à la maîtrise des coûts, de plus en plus d’organisations privilégient les LMS en mode cloud. Ces derniers présentent des avantages qui séduisent toutes les organisations, quelle que soit leur taille. Les mises à jour récurrentes, qui garantissent de disposer de façon perpétuelle de la meilleure version possible du logiciel sans bourse délier, en sont le meilleur exemple.

 

(1) Diffusion de la formation : choisir sa plateforme LMS

(2) Le terme SaaS désigne un modèle d’exploitation de certains logiciels hébergés dans le Cloud. Le mode SaaS peut donc être considéré comme une utilisation du Cloud plutôt que comme une infrastructure à part entière.