La liste officielle des 11 OPCO publiée

11 Avr 2019 | L'actu en bref | 6 commentaires

Cette fois, nous y sommes : la liste des OPCO remplaçant les OPCA a été publiée au Journal officiel le 29 mars dernier. Voici donc les 11 Opco qui, à la suite des négociations au sein des branches professionnelles, ont reçu l’agrément du ministère du travail. Synthèse des regroupements dont sont issus ces acteurs et de leur périmètre.

OPCO Commerce (vente, négoce, commerce de détail, commerce de gros…)

Le périmètre de l’ancien Forco s’élargit avec l’arrivée des branches de l’ameublement, des fournitures de bureau et de l’électroménager (auparavant chez Agefos PME) et des coopératives de consommateur (auparavant chez Opcalia). Une grande partie du commerce de gros sera cependant absente.

Atlas (assurances, banques, finances)

Une douzaine de branches professionnelles (16 fédérations d’employeurs) ont signé l’accord constitutif de l’OPCO Atlas, qui s’appuie sur les compétences des OPCA Opcabaia et Fafiec. Les secteurs concernés sont l’assistance et l’assurance, les intermédiaires financiers, bureaux d’études techniques, cabinets d’ingénieurs-conseils et sociétés de conseils, cabinets d’experts-comptables et de commissaires aux comptes, activités de marchés financiers et du secteur bancaire.

Santé (hospitalisation, établissements médico-sociaux…)

L’accord constitutif de l’Opco Santé, qui succède à l’OPCA Unifaf, a été signé fin février 2019 par des fédérations, des employeurs (Croix-Rouge Française, FEHAP, FHP, Nexem…) et des organisations syndicales (CGT et CGT-FO). On note que les membres de l’OPCO Santé ont refusé la fusion que souhaitait l’Etat avec l’OPCO de la cohésion sociale.

AFDAS (presse, édition, cinéma, casino, musique, spectacle vivant, sport, tourisme, radio, audiovisuel, télécommunication…)

57 organisations professionnelles patronales et 21 organisations syndicales (fédérations et syndicats autonomes) ont signé l’accord du nouvel opérateur rassemblant les branches de la culture, des industries créatives, des médias, de la communication, du sport, des loisirs et du divertissement.

Cohésion sociale (centres socio-culturels, animation, insertion, Pôle emploi, régie de quartier, HLM,…)

22 branches professionnelles (21 organisations d’employeurs, 27 de salariés) ont choisi l’OPCO de la cohésion sociale succédant à l’OPCA Uniformation. Les secteurs d’activités concernés sont l’accompagnement social et éducatif, la jeunesse, les loisirs, l’aide à domicile, l’intervention sociale et familiale, les services aux personnes, l’emploi, l’enseignement et la formation, l’habitat social, l’insertion, la petite enfance, la protection sociale, le sport, la vie civile.

Entreprises de proximité (artisanat, professions libérales…)

Cet OPCO remplace l’Union des Entreprises de Proximité (U2P) et de la CGPME, qui ont tous deux signé l’accord actant sa création. Egalement signataires, les cinq organisations syndicales de salariés représentatives au niveau national et interprofessionnel : CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO.

Entreprises et salariés des services à forte intensité de main-d’œuvre (AKTO) (chaînes de restaurants, portage salarial, enseignement privé, restauration rapide, activité du déchet, travail temporaire…)

L’OPCO regroupe des compétences issues des OPCA Faf TT, Faf IF et Intergros. Parmi les signataires de l’accord : Prism’emploi, le Syndicat national des entreprises de sécurité (SNES), la Fédération des entreprises de propreté (FEP),  le Syndicat des Entreprises de Sûreté Aérienne et aéroportuaire (SESA), la Confédération du commerce de gros et international (CGI), la Fédération Française de la Quincaillerie (FFQ), le GNI de l’Hôtellerie & Restauration, et le Groupement des Entreprises Industrielles de services textiles.

OCAPIAT (entreprises et exploitations agricoles, acteurs du territoire et entreprises du secteur alimentaire…)

L’accord constitutif d’OPCAPIAT, OPCO pour l’agriculture, la pêche, l’industrie agro-alimentaire et les territoires, a été signé en décembre par 41 branches professionnelles. Il acte le regroupement des anciens Fafsea et Opcalim.

OPCO 2i (industrie, métallurgie, textile…)

Conclu fin décembre, l’accord pour la création de cet OPCO construit à partir des OPCA Opca 3+, Opca Défi et Opcalia, a été signé par les partenaires sociaux de 22 branches des industries de la chimie, du pétrole, du pharmaceutique, de la plasturgie, du caoutchouc, du papier-carton, de l’ameublement et bois, des matériaux pour la construction et l’industrie, de l’énergie, de la métallurgie et du recyclage.

Construction (bâtiment, travaux publics)

Constructys, ancien OPCA du secteur regroupant le Faf.Sab, l’OPCA Bâtiment, l’OPCA Travaux publics et le GFC BTP, a été désigné par les partenaires sociaux pour tenir le rôle d’OPCO. Parmi les signataires de l’accord, la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), la Chambre Nationale des Artisans des Travaux Publics et du Paysage (CNATP), la Fédération Française du Bâtiment (FFB), la Fédération des SCOP du BTP (FNSCOP), la Fédération Nationale des Travaux publics (FNTP) et diverses confédérations syndicales.

Mobilités (transport, automobile)

L’Anfa (services à l’automobile) et l’Opca Transport et Services se sont réunis au sein de l’Opco Mobilités. On y trouve les branches du tourisme, du ferroviaire, des services à l’automobile, des transports routiers, des ports et de la navigation maritime. Les taxis sont rattachés, en revanche, à l’Opco des entreprises de proximité.

Besoin de simplifier la recherche de vos prestataires de formations ?