France Compétences : Jérôme Tixier président, premier CA, premiers chantiers…

31 Jan 2019 | L'actu en bref | 0 commentaires

L’agence France Compétences se met en ordre de marche. Par décret du Président de la République (JO du16 janvier), Jérôme Tixier a été nommé président du conseil d’administration de la nouvelle instance, lequel s’est réuni pour la première fois le 17 janvier.

Jérôme Tixier nommé président de France Compétences

Diplômé de Sciences-Po Paris, Jérôme Tixier a effectué presque toute sa carrière chez L’Oréal, qu’il a rejoint en 1980. Conseiller du président depuis 2007 au sein du groupe, il y a occupé le poste de directeur général des relations humaines de 2011 à 2018. Il est également vice-président du Centre européen d’éducation permanente (Cedep).

En tant que Président de la nouvelle instance, il aura pour mission de garantir la mise en œuvre des délibérations du CA par la direction générale. Aux côtés de Stéphane Lardy, à la nomination duquel le CA du 17 janvier a donné un avis favorable pour  la Direction Générale de l’instance, il lui reviendra aussi de signer la convention triennale d’objectifs et de performance conclue entre France Compétences et l’État. Siégeant au CA en tant que personnalité qualifiée, Jérôme Tixier disposera de cinq voix sur un total de 110.

Budget et premiers chantiers

Le 17 janvier, le premier CA présidé par Jérôme Tixier a approuvé un budget transitoire destiné à permettre à l’instance quadripartite de fonctionner jusqu’au vote, en mars, du budget prévisionnel pour l’année 2019. Le budget provisoire représente 80 % du budget de l’ancien Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels, ce qui représente environ 10 millions d’euros.

France Compétences entend s’attaquer dès à présent à plusieurs chantiers importants de la réforme de la formation professionnelle.

En ce qui concerne l’apprentissage, l’instance va émettre ses premières recommandations sur le niveau de prise en charge des contrats d’apprentissage déterminés par les branches professionnelles.

De son côté, le conseil en évolution professionnelle (CEP) fera dès le mois d’avril l’objet d’un appel d’offre lancé par France Compétences. L’objectif de celui-ci sera de sélectionner les opérateurs du CEP qui délivreront à partir de 2020, pendant quatre ans, la prestation aux actifs du secteur privé.

Les quinze membres du conseil d’administration, organisés en cinq collèges, se réuniront à nouveau en février.

Rappelons que France Compétences aura pour missions, dès cette année de mise en service, de réguler la qualité, les prix et les règles de prise en charge des formations, mais aussi de gérer les répertoires des certifications professionnelles. Le site Internet de l’agence a été mis en ligne le 17 janvier 2019 pour informer ses publics sur ses missions, son organisation et le calendrier de ses premières actions.

Besoin de simplifier la recherche de vos prestataires de formations ?