La formation professionnelle, un maître atout face aux enjeux de diversité en entreprise

20 Juin 2019 | Sous l'angle RH | 0 commentaires

Toute entreprise, aujourd’hui, se déclare a priori attentive à la diversité. Proscrire toute discrimination de l’organisation et offrir aux collaborateurs un environnement de travail serein et inclusif n’a cependant rien de simple, et une volonté affichée de bien faire ne suffit pas. Indépendamment des formations spécifiques aux questions de diversité, la formation professionnelle en elle-même peut représenter, grâce aux nouvelles modalités qu’elle met en place, un formidable outil pour faire progresser votre organisation sur le chemin d’une entreprise diverse… et heureuse de l’être.

La diversité, un enjeu de performance pour l’entreprise

Qu’est-ce que la diversité ? Selon le dictionnaire Larousse, il s’agit de « l’ensemble des personnes qui diffèrent les unes des autres […] et qui constituent la communauté à laquelle elles appartiennent ».

Pour l’entreprise, les enjeux de la diversité en entreprise sont multiples : conformité avec la loi, réputation employeur, responsabilité sociale, climat de travail… Il en est un, cependant, qui retient particulièrement l’attention des dirigeants : celui de la performance économique.

De fait, la croissance et le succès des entreprises résident plus que jamais dans leur capacité à innover, à s’adapter à des marchés perpétuellement mouvants. Or, depuis le début des années 2000, l’idée a fait son chemin que des équipes diversifiées sont plus à même de trouver des solutions innovantes que des groupes de personnes, fussent-elles brillantes, qui pensent de la même manière. En d’autres termes, pour innover et se développer, les entreprises doivent favoriser la diversité de pensée, d’expérience et d’éducation.

La diversité fait ainsi partie, désormais, du logiciel des organisations. Des initiatives comme la Charte de la diversité, signée par plus de 3800 entreprises, témoignent de l’attention portée à cette question. Certes, il faudrait sans doute pouvoir distinguer entre les sociétés pour lesquelles cette attention correspond à un engagement réel, et celles qui utilisent la diversité comme un levier de communication ou de marque employeur.

Il reste qu’on ne peut nier une vraie prise de conscience, également liée aux évolutions sociétales de ces dernières années. La féminisation du marché du travail, l’augmentation des personnes ayant une ascendance migratoire récente, et aussi la plus grande visibilité de minorités déterminées à faire entendre leur voix, ont sensibilisé les entreprises aux questions de la diversité et des discriminations. Reste à passer de la parole aux actes.

Besoin de simplifier la recherche de vos prestataires de formations ?

Ces nouvelles modalités de formation qui rapprochent les collaborateurs

La formation professionnelle est déjà étroitement liée à de grands sujets RH comme l’expérience collaborateur ou la marque employeur. Elle peut aussi jouer un rôle essentiel dans la mise en œuvre des politiques de diversité, que les nouvelles modalités de formation permettent d’incarner et de faire vivre. Examinons trois exemples dans ce domaine :

  • Le collaborative learning : partager plus qu’une formation

Au sein des organisations, le collaborative learning est une forme d’apprentissage reposant sur le principe d’apprendre avec et grâce aux autres. Ce sont ici l’échange et le partage entre pairs – experts, collègues, collaborateurs d’autres services… – qui rendent possible l’acquisition de nouveaux savoir-faire et connaissances.

Au-delà de l’enrichissement des compétences des salariés, favorisé par le caractère continu de l’apprentissage de cette modalité, le collaborative learning renforce l’esprit d’équipe : la collaboration entre collègues développe des interactions qui n’auraient pas forcément eu lieu spontanément entre des personnes de sexe, d’âge, d’ethnie ou de parcours différents.

  • Les serious games : un format bien adapté aux sujets sensibles

Les serious games ne sont pas juste une modalité de formation à la mode. Au-delà de leur efficacité de plus en plus reconnue (tant il est vrai qu’on apprend mieux en jouant), ils sont particulièrement appréciés par les DRH et Responsables de formation qui ont des enjeux de team-building dans leur politique de formation.

Si les serious games collectifs contribuent, quel que soit le contenu de formation, à rapprocher des populations différentes de l’entreprise, certains jeux spécifiques aux questions de diversité ont été lancés avec succès. La gamification permet ainsi d’aborder de manière plus ludique et pédagogique des sujets sensibles, comme par exemple le sexisme ordinaire au travail. Lancé en 2018, le jeu  “l’Attrape sexisme” est représentatif de cette démarche.

  • Le mentoring et le reverse mentoring : créer du lien entre les générations

Le mentoring se présente sous la forme d’une relation de développement personnel entre un « mentor », senior au moins au sens professionnel du terme, et un mentoré. Si le mentor n’est pas un formateur à proprement parler, il apporte cependant un éclairage différent sur les questions auxquelles son « protégé » est confronté, l’aide ainsi à objectiver ses compétences et à les utiliser à bon escient dans l’entreprise. Surtout, il favoriser le partage d’une culture commune qui va au-delà des différences de génération, de fonction, d’origine sociale, ethnique ou culturelle.

La transformation digitale des entreprises a fourni, ces dernières années, l’opportunité de développer le principe inverse du mentoring ; le reverse mentoring, pratique dans laquelle ce sont les juniors qui forment les seniors. Un nombre croissant d’entreprises a mis en place des programmes de reverse mentoring, notamment pour former les cadres dirigeants au digital.  De nombreuses organisations utilisent les MOOC pour organiser cette collaboration.

Les organismes de formation proposent, de leur côté, des formations pour sensibiliser les managers et/ou les collaborateurs à la diversité et pour traiter les différentes problématiques s’y rapportant. Certains programmes sont spécifiquement dédiés au management, ou encore au recrutement ; d’autres, plus généraux, se proposent de vous apprendre à initier et déployer une démarche de non-discrimination au sein de votre organisation. N’hésitez pas, pour sélectionner la formation répondant exactement à vos enjeux en matière de diversité et à vos critères, à externaliser votre appel d’offres formation auprès d’un expert.