Encourager la curiosité pour des entreprises plus performantes

25 Mar 2019 | À découvrir | 0 commentaires

Les dirigeants d’entreprise et les DRH ont aujourd’hui deux problématiques principales à résoudre.

Tout d’abord, comment impulser de la créativité dans l’entreprise, pour créer de la valeur ? Cette créativité, soft skill indispensable dans une organisation qui doit s’adapter en permanence, est alimentée par un moteur essentiel : la curiosité. Encourager la curiosité dans l’entreprise, au niveau des dirigeants comme des salariés, permet à l’organisation et aux individus qui la composent d’être plus agiles, et d’innover grâce à des solutions plus créatives.

De ce point de vue, les solutions existantes, pour utiles qu’elles soient, ne sont pas totalement satisfaisantes. Les ateliers de créativité, ou séances de coaching, ont une réelle efficacité, mais se heurtent à un triple écueil : comme il s’agit de séances en présentiel, l’accompagnement reste ponctuel. En outre, le coût n’est pas négligeable pour l’entreprise… surtout quand on sait que cet accompagnement ne s’adresse bien souvent qu’à une partie des salariés, quelques happy few qui ont la chance d’en bénéficier.

Et c’est là qu’on rejoint le deuxième problème rencontré aujourd’hui par les managers, qui concerne bel et bien l’ensemble des salariés : comment faire fonctionner ensemble des salariés qui viennent d’horizons très différents (qu’il s’agisse d’âge, d’origines sociales ou culturelles, de formations, etc.) ? Ce problème est particulièrement accentué avec l’arrivée sur le marché du travail des fameux millennials, dont le rapport à l’entreprise est radicalement différent de celui de leurs aînés.

Là aussi, des solutions ont été mises en place : les entreprises ont notamment créé des rendez-vous collectifs, par le biais de formations (principalement sur les hard skills) ou par des événements de team-building. Mais le team-building reste une activité ponctuelle, qui ne peut se suffire à elle-même. Quant aux formations classiques, leur bénéfice est surtout perçu comme étant celui de l’employeur et non du salarié : aujourd’hui, seules 44% des entreprises proposent ou soutiennent les formations visant à développer des compétences ou des connaissances sans lien direct avec le poste de leurs salariés*. Or ce point est encore plus crucial pour les jeunes générations, qui attendent de leur entreprise qu’elle leur offre l’opportunité d’explorer et d’élargir leurs propres centres d’intérêt.

C’est ce constat qui nous a amenées à développer Notre Ecool.

Notre Ecool, c’est un abonnement d’easy-learning pour développer sa curiosité sans contraintes : une « école du gai-savoir », en quelque sorte. Avec un format moderne : nos podcasts vidéos, pédagogiques et cool, fonctionnent comme une série, avec ses épisodes et ses cliffhangers

Pour garantir la fiabilité des contenus, nous concevons et validons tous nos épisodes avec des experts de chaque thématique abordée. Et, pour que la découverte soit la plus accessible possible, les épisodes sont synthétiques (ils durent de 3 à 5 minutes chacun), et cool à regarder : le ton, les illustrations et les animations font swinguer le tout ! Enfin, nos deux types de séries, les popcools (orientés sur l’histoire) et les popflashs (qui prennent l’actualité comme point de départ), sont multi-thématiques : de l’art à l’économie, de l’histoire de France aux mystères des sciences…

Et, parce qu’on n’est jamais aussi curieux que dans le jeu, nous complétons l’abonnement par une logique de gamification pour favoriser l’engagement des équipes : gamification digitale, bien sûr, avec des séquences de quiz qui permettent d’évaluer ce que l’on a retenu ; mais également gamification avec des rendez-vous présentiels (battles, escape games…) qui permettent de renforcer la démarche au long cours par des actions de team-building.

Nous avons la conviction que l’entreprise de demain, comme plus généralement la société, doit encourager la curiosité et la créativité. Et cette démarche d’ouverture des esprits passe nécessairement par une approche positive et pérenne, qui « infuse » tout au long de l’année. Elle doit concerner tous les salariés, à tous les niveaux, et pour leur propre intérêt. Et c’est par ricochet, parce que des salariés plus curieux et créatifs lui permettront d’être plus performante, que l’entreprise en tirera également les plus grands bénéfices.

Marion Berche et Alexandra Grossmann – Co-fondatrices de Notre Ecool

* Rapport des avantages sociaux en entreprise, Society for Human Resource Management, 2017.