Comment les Français jugent la formation professionnelle en 2019 (2/2)

27 Juin 2019 | L'actu en bref | 0 commentaires

Retour sur l’étude conduite par Harris Interactive pour le CNAM dont nous vous avons présenté, voici 15 jours, certains enseignements. Examinons aujourd’hui les expériences personnelles des Français en termes de formation professionnelle : s’ils sont nombreux à avoir suivi une formation et à en tirer un bilan positif, ils s’estiment cependant mal informés. 

Plus de 7 Français sur 10 ont suivi une formation

72% de nos compatriotes ont déjà suivi au moins une formation :

  • 42% il y a 5 ans ou plus ;
  • 26% il y a moins de 5 ans ;
  • 4% la suivent actuellement.

On note que ce score est plus élevé parmi les hommes, les personnes âgées de 50 à 64 ans et celles issues des catégories aisées. Les motivations des répondants ayant suivi une formation se répartissent comme suit :

  • 67% pour acquérir de nouvelles compétences dans le même métier ;
  • 19% pour changer de métier ;
  • 17% pour retrouver un emploi.

Par ailleurs, 46% des formations ont été suivies dans une structure proche du domicile des formés (ce score étant plus élevé pour les catégories populaires et les habitants de zones rurales) et 43% en entreprise, ce chiffre étant, sans surprise, supérieur pour les cadres.

Une majorité de Français satisfaits des formations suivies

Une forte majorité de répondants (86%) ayant suivi une formation s’en déclarent satisfaits, dont 34% très satisfaits. Ces formations ont permis :

  • à 85% des bénéficiaires, d’obtenir de nouvelles compétences ;
  • à 40% d’entre eux, d’obtenir un diplôme ;
  • à 31%, de trouver ou de retrouver un emploi.

Autre enseignement de l’étude, les Français croient en la formation pour atteindre leurs objectifs professionnels. Ils sont ainsi 55% à envisager de suivre une formation (23% le feraient « certainement »). Plus les répondants sont jeunes, plus ce chiffre augmente puisqu’il est de :

  • 82% chez les moins de 35 ans,
  • 68% parmi ceux âgés de 35 à 49 ans.

Les hommes, les cadres, les Franciliens et les personnes ayant déjà suivi une formation sont les catégories les plus représentées chez les répondants envisageant de suivre une formation. Parmi ces derniers, cependant, la proximité géographique du lieu de formation est déterminante : 57% d’entre eux n’envisageraient pas d’effectuer un trajet supérieur à 30 minutes pour s’y rendre.

L’information toujours insuffisante

C’est l’un des points noirs révélés par l’enquête : les Français se disent mal informés en matière de formation professionnelle. Ainsi :

  • 56% d’entre eux se sentent mal informés à propos de la formation en général ;
  • 65% sur les coûts associés à la formation ;
  • 62% sur les formations à proximité de leur lieu de résidence ;
  • 60% sur l’offre globale en matière de formation tout au long de la vie.

Même si 58% des cadres et 50% des personnes ayant déjà suivi une formation indiquent se sentir « bien informés » dans ce domaine, l’étude effectuée pour le CNAM montre qu’il n’existe aucun aspect de la formation sur lequel la majorité de la population ait ce sentiment. Un déficit d’information qu’il revient aux politiques de combler pour les populations éloignées de l’entreprise, et aux DRH et responsables formation auprès des collaborateurs de leur organisation.

Besoin de simplifier la recherche de vos prestataires de formations ?