3 conseils pour promouvoir votre offre de formation dans l’entreprise

8 Nov 2018 | Conseils Pratiques | 0 commentaires

L’esprit de la loi Avenir professionnel représente un changement de paradigme dans la formation professionnelle : il s’agit pour les salariés de pouvoir « choisir son avenir professionnel ». Dans ce cadre, il leur est possible de mobiliser leur CPF pour se former en fonction de leurs souhaits propres, or les compétences qu’ils souhaitent acquérir ne correspondent pas toujours à celles que les entreprises souhaiteraient leur voir développer. Dans l’ère de la coconstruction des parcours de formation qui s’ouvre, l’un des défis des responsables formation est de motiver les collaborateurs à suivre les formations utiles à l’entreprise, celles qui la feront gagner en performance ou répondent au besoin de la stratégie business. Voici trois conseils pour promouvoir votre offre de formation.

1. Communiquez en interne sur votre offre de formation

La communication interne joue un rôle essentiel pour promouvoir les formations auprès des collaborateurs. Pour être efficace, cette communication doit être pensée, régulière et pilotée.

  • Établissez un plan de communication

Comme toute communication, celle du service formation ne sera efficace qu’avec l’établissement d’un plan de communication structuré pour éviter des initiatives éparses au résultat incertain. Commencez par établir un diagnostic de la situation. Vous pouvez, pour ce faire, vous appuyer sur le travail effectué pour la réalisation de votre plan de formation, notamment le recueil des besoins de l’entreprise et l’évaluation des compétences individuelles des salariés. Ce travail vous a permis de déterminer vos cibles, mais il est important de comprendre leurs motivations profondes avant de communiquer auprès d’elles : en effet, le but de votre communication est de générer l’envie de se former chez les salariés.

  • Analysez les motivations des collaborateurs

Pour quelles raisons les collaborateurs souhaitent-ils se former ? Les motivations identifiées par les responsables formation diffèrent souvent, d’après diverses enquêtes, de celles exprimées par les collaborateurs eux-mêmes. Les premiers pensent que les salariés veulent se former pour avoir une promotion, pour augmenter leurs revenus, et enfin pour s’épanouir. Or, quand on interroge les collaborateurs, les deux motivations les plus fortes sont de s’épanouir sur les plans personnel et professionnel, et de mieux faire leur travail. Le service communication doit donc accomplir un travail de communication interne pour identifier les leviers de motivation les plus puissants chez les collaborateurs de l’entreprise. En fonction des outils dont dispose l’entreprise, ce travail peut prendre la forme d’un sondage ou d’un questionnaire à choix multiple (éventuellement anonyme pour garantir la sincérité des réponses) diffusé via le SIRH ou un autre canal. Cela permettra, pour la suite, de calibrer les messages destinés à promouvoir vos formations et à informer sur la nécessité de se former.

2. Communiquez autour du CPF

La Loi Avenir professionnel, qui redéfinit profondément l’action de formation, apporte plus de flexibilité à l’entreprise dans le choix des actions et formats de formation, mais ne la libère pas de ses obligations sociales. Le CPF conserve un rôle central, mais connait des modifications importantes. Parmi les innovations les plus marquantes, rappelons que ce compte sera alimenté non plus en heures, mais en euros, à partir de 2019 (500 € par an sont ainsi acquis jusqu’à un plafond de 5.000€ par tous les salariés travaillant au moins à mi-temps). De nombreux éléments justifient une information complète des salariés sur les évolutions du dispositif : types de formations pouvant être financées par ce CPF nouvelle mouture, conditions particulières d’alimentation du compte en fonction d’accords de branches, création d’un CPF de transition professionnelle… Communiquer sur le CPF, ce qui fait partie des obligations de l’entreprise, est indispensable pour conduire tous les collaborateurs à activer leur compte (aucun chiffre officiel n’a été rendu public pour 2018, mais le pourcentage de salariés ne l’ayant pas encore fait serait encore important par rapport à 2017). Mais c’est surtout un excellent moyen de conduire chaque collaborateur à s’interroger sur ce qu’il compte faire des possibilités de formation que lui ouvre son CPF, et donc à prêter attention à ce que peut lui proposer le responsable formation.

Besoin de simplifier la recherche de vos prestataires de formations ?

3. Innovez pour susciter l’envie de formation chez les collaborateurs

Une variété d’outils peut susciter le désir de se former. À vous d’être imaginatif en fonction de votre budget et de la culture de votre entreprise. Voici deux exemples d’actions pouvant être conduites :

  • Organisez les « relations publiques » du service formation

Les collaborateurs n’ont souvent qu’une idée vague de ce qu’est le service formation dans l’organisation. Proposez-leur de visiter le service et de découvrir les ressources qu’il met à leur disposition : présentation de l’équipe formation, de l’offre de formation, de la variété et de l’attractivité de ses formats pédagogiques… Établir un dialogue ouvert avec les visiteurs permettra de présenter les formations « en pointe » et correspondant aux attentes de l’entreprise, et d’en expliquer les bénéfices pour les apprenants.

  • Diffusez le témoignage vidéo d’un apprenant

Pourquoi ne pas poster sur l’Intranet de l’entreprise, ou adresser aux collaborateurs via un emailing interne, une vidéo mettant en scène le témoignage d’un de leurs collègues ayant suivi une formation que vous souhaitez promouvoir ?

Chaque collaborateur pourra écouter le témoignage d’un membre de l’entreprise qui, ayant suivi une formation, parle des bénéfices qu’il en a retirés : activité facilitée, gain de temps dans l’exécution de certaines tâches, ouverture de nouveaux horizons professionnels, voir évolution interne en cours ou à venir… Le procédé permet aux collaborateurs de s’identifier au bénéficiaire, et de se projeter dans ce que leur apporterait concrètement la formation promue.

Si les brochures et les présentations classiques des formations ont leur utilité, rien ne vous empêche d’adapter la communication aux formats pédagogiques des formations sur lesquelles vous voulez sensibiliser votre audience. À titre d’exemple, vous pouvez adresser un teaser aux collaborateurs pour leur présenter une formation basée sur un serious game. Quelle que soit la façon dont vous communiquerez, l’essentiel est que les collaborateurs perçoivent que les formations proposées font sens par rapport à leur parcours et leur avenir. Ensuite, comme dans beaucoup de domaines, c’est la variété et l’attractivité de la communication qui génère l’envie.